Le patronat ivoirien a organisé le 21 novembre 2019 à Abidjan le 2ème forum sur l’efficacité énergétique en collaboration avec le Groupe AOB du Maroc et l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE), avec le soutien de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité, la Coopération Allemande et la GIZ.

Ces assises se sont déroulées dans un contexte où le continent africain connaît un processus d’urbanisation rapide ( soutenue par une croissance démographique élevée) qui devrait se prolonger durant les prochaines décennies.

Selon les chiffres officiels révélés par la Banque Mondiale ou la Banque Africaine de Développement, la population de l’Afrique devrait atteindre 2.4 milliards d’habitants d’ici à 2050 dont 55% d’urbains, soit 1.3 milliards de personnes qui vont vivre dans nos villes, contre 455 millions à l’heure actuelle. Dans cette dynamique, l’Afrique n’a pas d’autre choix que de construire de nouveaux bâtiments durables, de restaurer, de rénover ou de réhabiliter les bâtiments existants. Cette transition devra se faire en ayant à l’esprit la réduction du gaspillage au niveau de l’utilisation de l’énergie afin d’optimiser la facture énergétique et améliorer la compétitivité des entreprises.

La Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), en prenant l’initiative de ce forum à dimension internationale, à travers l’implication active de sa Commission Energie, Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (E-QHSE), entend s’inscrire dans l’élan de grandes réflexions visant à rendre possible l’agenda 2030 du gouvernement ivoirien. Celui de parvenir à produire 42% de l’électricité ivoirienne à des Energies renouvelables.

Il s’agit, surtout à travers le partage des expériences qui a eu lieu au cours du forum et les recommandations qui en ont découlé, de proposer des solutions technologiques aux dirigeants du secteur privé, aux professionnels du bâtiment, des BTP et des énergies afin qu’ils améliorent l’efficacité énergétique de leurs installations.

Login Form