L’AMEE a participé au salon Photovoltaïca 2018 qui a eu lieu du 13 au 15 Févier 2018 à Marrakech, Cette participation a eu pour but de promouvoir le programme Gef- pompage solaire pour l’irrigation  qui vise le développement d’une agriculture durable par, entre autres, l’utilisation rationnelle des ressources en eau et le recours aux techniques d’irrigation localisée.

Lors de cet évènement M. Mouline a reçu, M. João Paulo Girbal, président de l'Agence Portugaise de l'Energie accompagné de M. Miguel Sales Dias membre du directoire de l’Adene, au stand de l’AMEE. Lors de cette rencontre M.Saïd Mouline a présenté les avancées du Royaume en matière d’efficacité énergétique dans les différents secteurs (Transport, Bâtiment, Industrie, Agriculture et Eclairage public). Il a rappelé que la question de l’efficacité énergétique fait partie des grandes orientations de la nouvelle stratégie nationale d’energie et constitue la pierre angulaire du modèle de développement que le Maroc souhaite mettre en place. 

Cette rencontre était également l’occasion de lancer la mise en œuvre du mémorandum d'entente, signé entre l’AMEE et l’ADENE en décembre 2017, qui a pour objectif de développer un programme de coopération bilatérale pour promouvoir l'Efficacité Energétique dans plusieurs secteurs à travers des actions de formation, de sensibilisation et de projets de démonstration.

L’Agence Marocaine pour l’Efficacité Énergétique de Marrakech a accueillié dans ses locaux une formation Test sur la thématique de l’éclairage intérieur dans les bâtiments durant le 13, 14 et 15 février 2018. Cette formation a été organisée en collaboration avec l’université Kadi Ayad, l’Ecole Mohammadia des Ingénieurs, l’Écoles Nationale Supérieur des Mines de Rabat et différents acteurs académiques du secteur de l’énergie. La formation s’est penchée sur différentes thématique ayant pour but d’affiner le savoir faire en termes d’efficacité énergétique dans le bâtiment dans le domaine de l’éclairage intérieur et de traiter les différentes normes d’éclairement et leurs applications à travers la démonstration théorique des notions fondamentales et des travaux pratiques exécutés sur le logiciel Dialux Evo 7.1.

La formation a traité plusieurs aspects importants lors de la conception d’un projet d’éclairage dans le bâtiment tertiaire ou bien résidentiel couvrant les modules suivants :

$1-        Notions et spécificités du confort visuel

$1-        Rappel sur les fondements théoriques de l’éclairage

$1-        Présentation des règles normatives de l’éclairage

$1-        Identification des besoins en éclairage pour les composants des bâtiments résidentiel et tertiaire

$1-        Solution d’EE – équipements performants

$1-        Conception et dimensionnement assistés logiciel

$1-        Etude de cas d’un projet d’éclairage

$1-        Travaux pratiques avancés

Cette initiative s’inscrit dans la consolidation des actions de formation à la Green platform de l’AMEE à Marrakech qui est désigné aujourd’hui, sous l’égide de l’Unesco, un centre régional d’excellence de catégorie II pour l’efficacité énergétique, qui a pour mission de renforcer la coopération internationale et régionale pour le développement des ressources humaines et institutionnelles dans le domaine de l’efficacité énergétique et du développement durable.

Dans le cadre du partenariat conclue avec la Caisse Marocaine des Retraites « CMR », L’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique « AMEE » assure l’accompagnement de la CMR dans le projet d’audit énergétique de son siège .

Ce projet vise à la réalisation des audits énergétiques de l’établissement et l’élaboration de plans d’action relatif aux mesures d’économie d’énergie à adopter. Il vise également la formation et la sensibilisation du personnel de la CMR aux techniques de rationalisation et de gestion de l’énergie.

A ce propos l’AMEE a mis à la disposition de la CMR son expertise dans les différents domaines de l’efficacité énergétique, et ses applications ainsi que l’assistance technique pour la mise en œuvre des recommandations issues cet audit énergétique.

 

 

 

Véritable locomotive et acteur clé pour la mise en œuvre de politiques publiques, l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique AMEE a reçu une importante délégation Finlandaise composée de l’Ambassadeur de la Finlande au Royaume Mme Anne Vasara, de responsables et d’hommes d’affaires.

M.Saïd Mouline, le Directeur Général de l’Agence a présenté les avancées du Royaume en matière d’efficacité énergétique dans les différents secteurs (Transport, Bâtiment, Industrie, Agriculture et Eclairage public). Au cours de cette présentation, il a rappelé que la question de l’efficacité énergétique fait partie des grandes orientations de la nouvelle stratégie énergétique nationale et constitue la pierre angulaire du modèle de développement que le Maroc souhaite mettre en place. 

Cette présentation était également l’occasion de mettre en exergue les opportunités d’affaires, notamment pour le secteur privé faisant partie de cette délégation. Dans ce sens, M. Mouline a rappelé que la coopération entre la Finlande et le Maroc pourrait être mise en place pour des projets nationaux et africains, compte tenu de l’expérience du Royaume sur le continent.A cet effet,l’AMEEa signé plus de 20 Protocoles et mémorandum d’entente avec les agences africaines pour partager ses retours d’expériences et démontrer sa capacité et son savoir-faire pour mener à bien les projets durables au Maroc et en Afrique.

A ce titre, il convient de signaler que l’Ambassadeur de la Finlande au Royaume Mme Anne Vasara a salué la stratégie nationale ainsi que son rayonnement africain, et souhaiterait que la Finlande rejoigne le Maroc dans ses projets verts.

Par ailleurs, Saïd Mouline a également rencontré à Marrakech, le Ministre Finlandais du Logement, de l’Energie et de l’Environnement, monsieur Kimmo TIILIKAINEN qui présidait la délégation, pour partager l’expérience et les réalisations de l’AMEE.

Il est à noter que la délégation finlandaise a exprimé sa vive satisfaction par rapport aux avancées du Maroc dans l’efficacité énergétique, et a salué les efforts du Royaume.

 Après La 1ère édition  tenue en marge de la COP22 en 2016, l’E Prix de Marrakech, la course électrique de l’automobile, a récidivé le 13 janvier avec sa seconde édition sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi. Lancée il y a à peine 4 ans, la Formule E est devenue aujourd’hui un véritable banc d’essai pour les constructeurs qui se bousculent désormais pour y participer.

C’est au Circuit automobile international Moulay El Hassan, redessiné il y a 2 ans par l’architecte de renommée mondiale, Hermann Tilke, que les pilotes de la Formule E  ont fait cette course électrique.

En marge de ce grand prix de Marrakech, Messieurs Ulrich Spiesshofer, Président d’ABB, Alejandro Agag, Fondateur et Président de la Formula E et Saïd Mouline, Directeur Général de l’AMEE ont animé une table ronde et partagé leur vision de la mobilité électrique et son développement futur. 

formula e 5

 

Nous nous réjouissons de travailler en partenariat avec la Formule E afin d’écrire l’avenir de l’e-mobilité, a déclaré Ulrich Spiesshofer.

Ensemble, en tant que partenaires, nous présenterons des technologies innovantes aux amateurs et clients du monde entier qui suivent le désormais ABB Championnat FIA de Formule E, a déclaré Alejandro Agag.

Le Royaume du Maroc mène une politique volontariste dans la transition énergétique avec un volet lié à la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables et un volet efficacité énergétique qui se décline dans le secteur de la mobilité avec son volet électrique, a déclaré Saïd Mouline.

La conférence a permis de démontrer les avancées extrêmement rapides dans ce secteur et les politiques volontaristes qui non seulement permettent de réduire les émissions et les pollutions dans les centres urbains mais aussi un développement industriel à l’instar du projet de fabrication de bus et voitures électriques prévu à Tanger.

 

 

Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l'Energie, des Mines et du Développement Durable, a présidé le jeudi 28 décembre 2017 au siège du Ministère l'Energie, des Mines et du Développement Durable, les travaux de la réunion du 1er Conseil d’Administration de l’Agence Marocaine de l’Efficacité Energétique(AMEE).

A l’ouverture du Conseil, M. Aziz RABBAH a rappelé l’importance de l’efficacité énergétique dans l’économie marocaine à travers la réduction de la facture énergétique du pays notamment dans les secteurs les plus consommateurs d’électricté comme l’industrie, les bâtments et l’agriculture. Il a également insisté sur l’exemple que doivent donner les établissements publics dans ce sens, afin de sensibliser l’opinion publique à la rationalisation de l’utilisation de l’énergie.

Monsieur Said Mouline, Directeur Général de l’AMEE, a présenté, par la suite, le rapport de gestion de l’AMEE de la période 2014-2017. Il a mis en évidence le bilan d’activité et financier de l’Agence, ainsi que sa stratégie pour 2018-2021. 

M. Mouline a rappelé le contexte internationnal, prometteur en matière d’efficacité énergétique. Ce contexte, a-til précisé s’harmonise avec la Vision Royale qui érige l’efficacité énergétique en priorité nationale. Cette vision a ainsi permis la mise en place de la stratégie nationale d’efficacité énergétique qui vise un impact tangible sur le développement économique, social et environnemental du Maroc.

M. Mouline a cité, par la suite, les programmes ambitieux entamés par l’Agence à savoir : la mise en œuvre du code de l’efficacité énergétique dans le bâtiment, le renforcement de l’efficacité énergétique dans l’industrie, la sensibilisation de l’éco-conduite et de l’utilisation du véhicule éléctrique, la promotion des systèmes de pompage photovoltaiques pour l’irrigation ainsi que le programme des mosquées vertes.

Après la présentation du rapport financier de l’AMEE 2014-2017, M. Mouline a évoqué les grandes lignes de la stratégie de l’Agence pour les années à venir qui s’articulent essentiellement sur l’instauration de l’efficacité énergétique dans les cinq secteurs les plus consommateurs d’énergie que sont : le transport, l’industrie, le bâtiment, l’agriculture et l’éclairage public.

Au terme de la réunion, et après les échanges des membres du Conseil concernant les défis de l’efficacité énergétique dans notre pays,  le Conseil d’Administration a approuvé le PV de la réunion du CA du 29/10/2014 et l’arrêt du budget pour l’année 2018.

L’agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) a tenu, jeudi 21 décembre à Rabat, la première réunion du comité de pilotage du projet GEF-Pompage solaire dédiée entre autres à la présentation du programme et du plan de travail pour l’année 2018. 

Cette réunion qui a été présidée par le Directeur général de l’AMEE, M. Saïd Mouline, a connu la participation du Représentant Résident Assistant Programme PNUD, Yassir Benabdallaoui, et de la directrice des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique au ministère de l'Energie, des Mines, Zohra Ettaik.

Cette réunion tenue sous le thème « pompage solaire pour l’irrigation agricole », a connu également la participation des représentants du ministère de l’Agriculture et la Pêche Maritime et du Groupe crédit agricole du Maroc.

Rappelons que le projet GEF-Pompage Solaire financé par un don du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM-GEF) vise à soutenir la mise en œuvre du Programme national pour la promotion du pompage solaire pour l’irrigation agricole.

Dans le cadre de la 13è session de la réunion de haut niveau Maroc-Portugal, présidée par le premier ministre portugais M.António Costa et le chef du gouvernement, M.Saâd Eddine El Othmani, qui a eu lieu le mercredi 05 décembre 2017 au ministère des Affaires étrangères à Rabat, M. SaÏd Mouline directeur général de l'Agence Marocaine pour l'Efficacité Energétique a signé, un memorundum d'entente avec son homologue M. Miguel Sales Dias membre du directoir de l'Agence Portugaise de l'Energie.

Ce protocole d'accord a pour objectif  de développer et mettre en œuvre un programme de coopération bilatérale pour promouvoir l'Efficaité Energétique dans plusieurs secteurs à travers des actions de formation, de sensibilisation et de projets de démonstration.

Cette 13e réunion a été sanctionnée par la signature d'une douzaine de conventions de coopération couvrant divers domaines. Après la réunion de haut niveau de 2015, celle de 2017 vient confirmer la volonté commune forte des deux pays de consolider leurs liens de coopération et de partenariat, en mettant à profit l’énorme potentiel qu'offrent leurs économies respectives. La proximité géographique, la situation stratégique ainsi que la stabilité politique dont jouit le Royaume dans un contexte régional mouvementé sont autant d’atouts qui ne laissent pas indifférentes les entreprises portugaises. Ces dernières semblent également intéressées par le marché marocain, considéré comme une porte d’entrée au monde arabe et au continent africain.

AMEE Adene

 

l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique ''AMEE'' en partenariat avec SENER Maroc'' Groupe Espagnole  d'Ingénierie et des Technologies'' et le magazine Economie Entreprises ont organisé, le mardi 5 Décembre 2017 au sein de l’AMEE, la 2ème Édition des mardis de l’innovation SENER sous le thème ''valorisation énergétique des déchets : défi de la prochaine décennie''.

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur les prochains défis environnementaux que devra relever le Royaume en termes de valorisation des déchets et aussi une opportunité pour les participants nationaux et internationaux de partager leurs expériences et proposer des solutions adaptées au Maroc.

Page 1 sur 39

Login Form