M. Bachir Ismaël Ouedraogo, Ministre des Mines, des Carrières et de l'Energie du Burkina Faso, a effectué une visite au siège de l’AMEE à Rabat, le Vendredi 08 juin 2018.  afin de prospecter de nouvelles opportunités de coopération entre les deux pays dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Cette visite rentre dans le cadre d’ un accord de coopération dans les domaines de l’énergie, des mines et de la géologie signé récemment par le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah, et le ministre burkinabé du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat M. Harouna Kaboré.

Cet accord fixe le cadre de la coopération entre les deux pays dans les domaines de l’énergie, des mines et de la géologie notamment en matière d’échange d’informations, d’expertise, d’expériences et de savoir-faire dans ces domaines. 

Lors de cette rencontre M. Saïd Mouline, Directeur Général de l’Agence, a présenté un aperçu sur le rôle de l’AMEE dans la mise en œuvre de la stratégie énergétique au Maroc et a précisé que l’AMEE est une institution publique intervenant sur l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur de l’efficacité énergétique. M. Mouline a détaillé les différents projets et programmes structurants menés dans les secteurs de l’industrie, du bâtiment, de l’agriculture, du transport et de l’éclairage public. M. Mouline a ajouté, que l’AMEE, qui collabore avec plusieurs agences et institutions africaines est très sollicitée pour des actions de renforcement de capacité et d’échange d’expériences et d’experts grâce à la « Green platform » centre de formation pratique  de l’AMEE à Marrakech qui est classée aujourd’hui, sous l’égide de l’Unesco, un centre régional d’excellence de catégorie II pour l’efficacité énergétique, qui a pour mission de renforcer la coopération internationale et régionale pour le développement des ressources humaines et institutionnelles dans le domaine de l’efficacité énergétique et du développement durable.

Cet échange a aussi permis d’identifier plusieurs autres axes de coopération comme le pompage solaire, le montage de nouveaux projets ou la sensibilisation du citoyen des deux pays sur l’efficacité énergétique.

Login Form