Filière : EE Industrie

 

Titre : Improving power plant energy efficiency

 

Source/référence : http://www.wartsila.com/services/lifecycle-efficiency/energy-efficiency/improving-energy- efficiency-in-the-energy-industry

 

Date : 19 mai 2017

 

Auteur : Equipe « Services White Papers »

 

Description : La société finlandaise Wärtsilä - leader mondial dans des solutions de cycle de vie complète pour les marchés maritimes et énergétiques - vient de publier un livre blanc sur l’amélioration de l'efficacité énergétique des centrales électriques. Dans ce rapport, une analyse des avantages concurrentiels que peut offrir une politique de l'efficacité énergétique est présentée. En 2017, l'économie mondiale reste assez incertaine et les investisseurs choisissent la prudence et l'augmentation de la rentabilité est souvent recherchée grâce à une maîtrise des coûts accrue. Sachant que les coûts de carburant constituent une part importante des coûts d'exploitation d'une centrale électrique - jusqu'à 80%, le moyen le plus efficace de réduire les coûts d'exploitation est donc d'améliorer l'efficacité énergétique. Pour convaincre ces investisseurs, le ROI doit être attrayant et se concrétiser rapidement. Toutefois, à mesure que de nouvelles innovations apparaissent, les méthodes de production plus anciennes sont de plus en plus menacées par les nouveaux modèles économiques. Les avantages d’une politique d’amélioration de l’efficacité énergétique sont multiples, nous citons notamment :

 

1.Bénéfices commerciaux :

 

• Un investissement dans l'efficacité énergétique qui implique à la fois la technologie et la maintenance est rapidement amorti en réduisant le coût de carburant qui est un facteur important dans les coûts d'exploitation d'une usine ;

 

• La rentabilité accrue, provoquée par les économies de carburant, améliore la compétitivité de l'usine ; • L'amélioration de l'efficacité énergétique d'une usine peut offrir une opportunité de modifier son profil d'exploitation par exemple de la répartition de charge à la charge de base ;

 

2.Impacts sur l’exploitation :

 

• La surveillance et l'analyse des données permettent une planification de maintenance dynamique, qui prend en charge non seulement l'efficacité énergétique, mais aussi l'efficacité de l'installation et réduit les coûts de maintenance ;

 

• Les opérations de maintenance bien planifiées qui améliorent l'efficacité énergétique peuvent également prolonger le cycle de vie de la centrale ;

 

3.Avantages environnementaux :

 

• Les améliorations de l'efficacité énergétique impliquent une réduction des émissions par kW produit ;

 

• L'amélioration de l'efficacité énergétique de l'usine contribue à une image de marque plus durable.

 

Titre : Energy efficiency is a low-risk, high ROI decision

 Source/référence : http://www.thermalenergy.com/blog/energy-efficiency-is-a-low-risk-high-roi-decision

Date : 24 février 2017

Auteur : Equipe du Blog

 Description : L’amélioration de l'efficacité énergétique industrielle offre une opportunité intéressante non seulement pour réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi pour les fabricants, les responsables de la transformation et tout type d'entreprise avec des installations de chaudières et de vapeur (y compris les hôpitaux). Plusieurs impacts pourraient être atteints avec l’investissement dans l’efficacité énergétique dans le secteur industriel, nous citons notamment :

 • Accroître la compétitivité - En réduisant les coûts énergétiques et en réduisant l'exposition aux risques liés à la volatilité des prix de l'énergie, les entreprises peuvent devenir rentables et exploiter leurs business plus efficacement. Entre 20 et 50% de l'énergie industrielle est perdue sous forme de chaleur résiduelle comme les gaz d'échappement chauds, l'eau de refroidissement et la chaleur perdue dans les surfaces chaudes et les produits chauffés. Les entreprises peuvent réaliser de grandes économies et accroître leurs productivités

 • Améliorer la performance opérationnelle des bâtiments - Lorsque les systèmes d’isolation sont correctement exploités et entretenus, ils fonctionnent de manière durable plus fiable et plus efficace, nécessitant moins de réparations. • Améliorer l'image corporative des entreprises - En se positionnant à l'avant-garde des efforts pour développer une économie verte, les entreprises qui s'engagent dans des activités d'efficacité énergétique peuvent obtenir des avantages intangibles significatifs associés à une prise de conscience positive de leur marque.

 Etape de cette veille : Thermal Energy Inc propose des solutions confirmées en efficacité énergétique avec une longue expérience en matière d'économies d'énergie allant jusqu'à 30% avec des rendements financiers irréprochables et des retours de 1 à 5 ans telles que les purgeurs de vapeur efficaces - GEM Steam Traps- , les système de récupération de la chaleur - FLU-ACE® heat recovery - et les systèmes de séchage de biomasse - DRYREX -

 ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Titre : Industry critical to meeting EU energy efficiency targets

Source/référence : http://mbb.org.mt/uncategorised/industry-critical-to-meeting-eu-energy-efficiency-targets/

Date : 24 janvier 2017

Auteur : Joe TANTI

Description : Le parlement européen préconise un objectif de 40% d'efficacité énergétique d'ici à 2030 alors que le Conseil de la Commission Européenne soutient une réduction plus réaliste de 30%. Il est à noter que ces objectifs représentent toutes deux une augmentation par rapport à l'objectif de 2020 qui est de l’ordre de 20%. Etant donné que plusieurs États membres ne sauraient atteindre l'objectif de 20 % d'augmentation de l'efficacité énergétique pour 2020, il est important de d’envisager 30% de cible pour la décennie d’après. Un secteur prioritaire pour atteindre cet objectif sera l'industrie. En effet, l'industrie a deux rôles importants à jouer :

  • Développer et mettre à disposition des technologies énergétiques améliorées ;
  • Consommer plus efficacement. Toute solution à la conservation de l'énergie se trouve directement dans l'industrie.

L’industrie est le secteur qui d’une part, développe, commercialise et maintient la technologie grâce à laquelle cette conservation est possible ; et d’autre part un consommateur d'énergie mondial clé. Ainsi, l'intérêt de l’efficacité énergétique dans l'industrie n'est pas seulement de chercher à réduire les factures de services publics, la demande et l'utilisation de l'énergie sont à la fois causes et effets du changement climatique. Indépendamment des choix business judicieux, la prise de conscience sur le fait que la conservation de l'énergie contribue fortement à ce défi socio-environnemental, est devenu omniprésente dans le monde des affaires. Les entreprises devraient être soutenues dans la réalisation de ces objectifs avec des mesures et actes qui vont permettre d'accélérer à la fois la transition énergétique et concrétiser les objectifs en matière d’efficacité énergétique. Etape de cette veille : L’Union de l’Energie est l’une des dix priorités du Conseil de la Commission Européenne. Ce package est constitué d’un ensemble de mesures qui offre une possibilité d'accélérer à la fois la transition vers une énergie propre et la création de croissance et d'emplois. En mobilisant jusqu’à 177 MM€ d’investissements publics et privés supplémentaires par an à partir de 2021, il pourra générer une croissance du PIB pouvant atteindre 1 % au cours de la prochaine décennie et créer 900 000 emplois. Il prévoit aussi de réduire l'intensité en carbone de l’économie de l'UE de 43 % en moyenne d'ici 2030. L'électricité renouvelable représentera alors la moitié environ du bouquet de production d’électricité de l'UE.

 ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Titre : Cuivre Ultraconducteur
Source/ référence : http://www.zepros.fr/energie/actualites/16650/LEurope-parie-sur-le-cuivre-ultra-conducteur.html
Date Mars 2014
Auteur : S. Vigliandi
Description : Un cuivre ultra conducteur, d’une conductivité deux fois supérieure à celle du cuivre pur à température ambiante, sera développé dans le cadre du projet Ultrawire, piloté par l’université de Cambridge avec le soutien de la Commission européenne. Ce projet, porté par un consortium de 14 sociétés (dont les groupes français Nexans et Peugeot Citroën), ainsi que des facultés européennes, a récemment obtenu un financement de Bruxelles, pour un montant de 3,3 M€. Objectif d’ici à trois ans : démarrer une production industrielle du cuivre ultra-conducteur.
Selon l’Institut européen du cuivre, « ce nouveau matériau permettrait d’améliorer le rendement de nombreuses applications industrielles dans l’énergie et de réduire ainsi la consommation énergétique». À terme, le poids et la taille des moteurs électriques, des transformateurs, des éoliennes ou encore des câbles électriques pourraient ainsi être réduits de moitié.


Etape de cette veille : Phase pilote pour une production à grande échelle


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Titre : Des groupes électrogènes moins gourmands
Source/ référence : http://www.industrie-techno.com/des-groupes-electrogenes-moins-gourmands.33342
Date Octobre 2014
Auteur : JF Preveraud
Description : Alphabet Energy, société de technologie industrielle californienne spécialisée dans le service de production d’énergie thermoélectrique, a eu l’idée de développer un récupérateur d’énergie en utilisant un nouveau matériau thermoélectrique, qui convertit la chaleur en électricité, pour augmenter le rendement de ces groupes et réduire leurs émissions de CO 2 de l’ordre de 3 %.
Si les matériaux thermoélectriques sont bien connus dans le domaine spatial, leur prix les cantonne à des applications de pointe. Par contre, Alphabet Energy utilise un matériau récemment mis au point par l'Université du Michigan à partir de tétraédrite, un minéral composé d'antimoniosulfure naturel de cuivre cubique, qui est abondant et peu onéreux (4 dollars le kilo).
Selon Matt Scullin, cofondateur et CEO d’Alphabet Energy, un thermo-générateur E1 qui serait placé sur l’échappement d’un générateur de 1 000kW permettrait d’en augmenter le rendement de 2,5 % et d’économiser ainsi 52 500 litres de diesel par an. Et les gains seraient supérieurs sur des générateurs plus petits.


Etape de cette veille : Phase pilote pour une production destinée aux compagnies pétrolières, gazières et minières qui utilisent de gros générateurs pour produire de l'électricité dans les régions éloignées.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*   

 

Titre :Solar Impulse : 150milliards de vols simulés pour un seul tour du monde...Source/ référence :http://www.industrie-techno.com/solar-impulse-150-milliards-de-vols-simules-pour-un-seul-tour-du-monde-mais-quel-tour-du-monde.37117Date : 19mars 2015Auteur :Philippe PassebonDescription :Le challenge du tour de monde du Solar Impulse 2semblait impossible à tenir. D’une part, l’avion ne correspond à aucun modèle existant, tandis que d’autre part, les paramètres à prendre en compte sont trop nombreux (force des vents, niveau d’ensoleillement, niveau d’oxygène pour les pilotes, niveau de charge des batteries, etc.)A Monaco, au «Mission Control Center ,»quelques vingt techniciens ont les yeux rivés sur leurs écrans et suivent comme personne d’autre le vol de l’avion solaire. Ils surveillent, analysent et anticipent les événements. Qu’ils soient météorologues, mathématiciens, ingénieurs ou contrôleurs aériens, tous ont pour mission de permettre au directeur de vol de prendre la bonne décision lorsqu’il le faut.Etape de cette veille :La méthode de simulation utilisée pourra être utilisée pour le développement d’outils qui permettent d’optimiser la consommation des avions dans un futur proche. *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* 

 Titre :La mécatronique au service de la performance énergétique

Source/ référence :http://www.industrie-techno.com/la-mecatronique-au-service-de-la-performance- energetique.37870

Date : 05Mai 2015

Auteur :Emmanuelle LESQUEL

Description :La mécatronique est la combinaison synergique et systémique de la mécanique, de l'électronique et de l'informatique en temps réel. L'intérêt de ce domaine d'ingénierie interdisciplinaire est de concevoir des systèmes automatiques puissants et de permettre le contrôle de systèmes complexes. Les innovations issues de la mécatronique permettent d'optimiser la consommation d'énergie des équipements qui les intègrent (machines, véhicules, robots...). La régulation des solutions d'entraînement est un poste qui permet des économies d'énergie importantes. Tout en garantissant les performances, elle permet en une fraction de seconde de :

•faire les meilleurs choix pour diminuer la consommation de carburant,

•assurer la sécurité des biens et des personnes,

•protéger les machines des sur-températures...

•couper le moteur dès qu'il n'est plus utile

En quelques années, les roulements, les transmissions hydrauliques, pneumatiques, mécaniques, et les systèmes de freinage ou d'étanchéité ont fortement accru leurs performances énergétiques et autres. Le retour sur investissement avec ces systèmes intelligents est souvent de moins d'un an.

Etape de cette veille :The European Mechatronics Meeting (EMM) organisera son meeting d’innovation le 2et 3 juin à Senlis.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* 

 

DSCN2344

News

2 déc 2019 : L'AMEE participe à la 7e conférence internationale sur les énergies renouvelables et durables

La conférence a été organisée par l’Espace méditerranéen de technologie et d’innovation (MSTI)...
Lire la Suite...

23 Nov 2019 : L'AMEE participe à la 3ème édition du salon régional de l’olive de Guercif

La 3ème édition du Salon régional de l’olive de Guercif s’est ouverte vendredi, sous le thème...

Lire la Suite...

Login Form