Destiné aux installations individuelles et collectives, ce programme intégré s’inscrit dans le cadre de la stratégie énergétique nationale et vise le développement de 1,7 millions de m² de surface installée de CES à l’horizon 2020 contre 350 000 m² disponible aujourd’hui.

Shemsi repose sur quatre piliers d’intervention complémentaires :

Certification et labélisation : Un système rigoureux de labellisation des produits et d’agrément aux installateurs :Le développement de la qualité des installations solaires thermiques étant un aspect primordial du programme, Shemsi s’appuie sur une certification transparente des CES, ainsi qu’un agrément rigoureux des installateurs. L’ADEREE assure dans ce sens une formation qualifiante suivie d’un agrément pour les installateurs professionnels membres de l’AMISOLE (Association Marocaine des Industries Solaire et Eolienne). L’ADEREE assure également la certification des produits sur la base de critères rigoureux : Performance énergétique, durée de la garantie offerte par les distributeurs et les fabricants (au moins 5 ans), tests de contrôle réguliers en amont et en aval réalisés sur les équipements et leurs composantes, et ce afin de garantir que le Maroc bénéficiera d’installations conformes aux standards internationaux les plus rigoureux au niveau du rendement et de la qualité

Financement : Un modèle de financement novateur: Le solaire thermique permet d’avoir de l’eau chaude à moindre coût mais représente aujourd’hui un investissement élevé pour certains ménages. Shemsi s’appuie sur un modèle de financement novateur, qui permettra d’encourager le recours aux chauffe-eaux solaires, et de soutenir leur acquisition. Ce modèle de financement consiste en une subvention à l’achat des CES, couplée à une offre de crédit standardisée, proposée par une ou plusieurs banques. Ceci permettra aux clients de ne pas supporter en une fois le coût d’acquisition d’un chauffe-eau solaire, et de financer le remboursement des mensualités grâce aux économies réalisées sur leur facture d’électricité.

Communication : Une communication ciblée et pertinente: Afin de garantir la promotion du programme auprès des cibles résidentielles et non résidentielles, les différentes phases de réalisation sont accompagnées de campagnes de communication, d’information et de sensibilisation, qui permettent une diffusion optimisée et ciblée de l’information sur la base de supports média et hors média divers et variés

Mesures d’ordre législatif et réglementaire : Un cadre législatif et réglementaire propice,  Outre le renforcement de la qualité par la certification des produits et l’agrément des installateurs, le développement du solaire thermique au Maroc passera par la mise en place d’un cadre réglementaire, et l’instauration de mesures législatives, favorables à l’expansion de cette technologie. Il s’agira dans un premier temps d’équiper les nouveaux logements sociaux en installations solaires thermiques. Les nouvelles constructions de villas et résidences secondaires se verront elles aussi équipées, au même titre que le secteur public.

News

2 déc 2019 : L'AMEE participe à la 7e conférence internationale sur les énergies renouvelables et durables

La conférence a été organisée par l’Espace méditerranéen de technologie et d’innovation (MSTI)...
Lire la Suite...

23 Nov 2019 : L'AMEE participe à la 3ème édition du salon régional de l’olive de Guercif

La 3ème édition du Salon régional de l’olive de Guercif s’est ouverte vendredi, sous le thème...

Lire la Suite...

Login Form