Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l'Energie, des Mines et du Développement Durable, a présidé le jeudi 28 décembre 2017 au siège du Ministère l'Energie, des Mines et du Développement Durable, les travaux de la réunion du 1er Conseil d’Administration de l’Agence Marocaine de l’Efficacité Energétique(AMEE).

A l’ouverture du Conseil, M. Aziz RABBAH a rappelé l’importance de l’efficacité énergétique dans l’économie marocaine à travers la réduction de la facture énergétique du pays notamment dans les secteurs les plus consommateurs d’électricté comme l’industrie, les bâtments et l’agriculture. Il a également insisté sur l’exemple que doivent donner les établissements publics dans ce sens, afin de sensibliser l’opinion publique à la rationalisation de l’utilisation de l’énergie.

Monsieur Said Mouline, Directeur Général de l’AMEE, a présenté, par la suite, le rapport de gestion de l’AMEE de la période 2014-2017. Il a mis en évidence le bilan d’activité et financier de l’Agence, ainsi que sa stratégie pour 2018-2021. 

M. Mouline a rappelé le contexte internationnal, prometteur en matière d’efficacité énergétique. Ce contexte, a-til précisé s’harmonise avec la Vision Royale qui érige l’efficacité énergétique en priorité nationale. Cette vision a ainsi permis la mise en place de la stratégie nationale d’efficacité énergétique qui vise un impact tangible sur le développement économique, social et environnemental du Maroc.

M. Mouline a cité, par la suite, les programmes ambitieux entamés par l’Agence à savoir : la mise en œuvre du code de l’efficacité énergétique dans le bâtiment, le renforcement de l’efficacité énergétique dans l’industrie, la sensibilisation de l’éco-conduite et de l’utilisation du véhicule éléctrique, la promotion des systèmes de pompage photovoltaiques pour l’irrigation ainsi que le programme des mosquées vertes.

Après la présentation du rapport financier de l’AMEE 2014-2017, M. Mouline a évoqué les grandes lignes de la stratégie de l’Agence pour les années à venir qui s’articulent essentiellement sur l’instauration de l’efficacité énergétique dans les cinq secteurs les plus consommateurs d’énergie que sont : le transport, l’industrie, le bâtiment, l’agriculture et l’éclairage public.

Au terme de la réunion, et après les échanges des membres du Conseil concernant les défis de l’efficacité énergétique dans notre pays,  le Conseil d’Administration a approuvé le PV de la réunion du CA du 29/10/2014 et l’arrêt du budget pour l’année 2018.

Login Form