Une délégation marocaine a pris part, lundi à Helsinki, au World Circular Economy Forum 2017 (WCE Forum 2017), un évènement international dédié à la promotion des solutions pour une transition plus efficace vers une économie circulaire à l’échelle mondiale.

La délégation est composée de Said Mouline, directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) et de Mohamed Chaibi, président de la Coalition pour la valorisation des déchets (COVAD).

Le Forum, qui se poursuivra jusqu’au 7 juin, offre l’occasion de mettre en avant l’expérience marocaine dans ce domaine et de partager les meilleures pratiques dans une logique de coopération Sud-Sud, notamment avec les pays africains, a déclaré M. Mouline à la MAP.

Il a rappelé à ce propos que le Royaume s’est engagé dans une transition énergétique depuis mars 2009 qui touche l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et l’économie circulaire.

« Nous voyons aujourd’hui qu’il y a des niches où la récupération et la valorisation des déchets ont non seulement un impact économique et environnemental, mais aussi un effet social remarquable avec la création d’importants postes d’emploi », a souligné le directeur général de l’AMEE.

Il a ajouté que la participation marocaine à ce rendez-vous revêt une importance primordiale, d’autant plus qu’il est urgent aujourd’hui d’accompagner, mais aussi d’encourager, le recyclage et la revalorisation de déchets ainsi que l’économie d’énergie, a-t-il insisté.

Fort d’une volonté politique au plus haut niveau de l’Etat, le Royaume a en effet mis en œuvre plusieurs initiatives et projets pour donner une forte impulsion à la promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, a fait observer M. Mouline.

Au cours d’une rencontre avec des responsables du département d’énergie finlandais, l’accent a été mis sur la nécessité de promouvoir la coopération bilatérale et le partage d’expertises en matière d’efficacité énergétique et d’économie circulaire, a-t-il indiqué.

Les deux parties ont convenu d’intensifier les visites et de donner un nouvel élan au partenariat entre les opérateurs économiques marocains et finlandais en la matière.

De son côté, M. Chaibi a relevé que ce forum mondial constitue une opportunité pour prendre connaissance des exemples et projets transposables et d’établir des contacts avec les autres participants en vue d’échanger le savoir-faire dans ce secteur.

« Il est aussi question de développer les compétences, de partager les technologies et d’apprendre les meilleures modes de gouvernance dans l’économie circulaire », a fait remarquer le président de la COVAD.

Il a insisté dans ce contexte sur l’importance de promouvoir l’économie circulaire, qui reste une des priorités eu égard « aux engagements pris par Rabat dans la lutte contre le réchauffement climatique, à travers une croissance économique durable et à faible émission polluante ».

A cet effet, le patronat, le gouvernement et la société civile sont engagés dans cette dynamique depuis quelques années, a-t-il dit, faisant savoir que cette coordination a contribué à l’émergence de plusieurs success-stories dans ce domaine.

M. Chaibi a noté que la COVAD, créée en 2015, se veut une structure multipartite qui regroupe des représentants de départements ministériels, des ONG, des producteurs de déchets, des opérateurs économiques et le secteur privé.

Il s’agit d’un carrefour d’échange qui a pour objectif de participer à la réglementation du secteur des déchets et de proposer des actions et des solutions technologiques pour une gestion durable des déchets, a-t-il ajouté.

Organisé par le Fonds d’innovation finlandais Sitra, le WCE Forum 2017 rassemble des centaines de participants venus de 90 pays, représentant des administrations publiques, des entreprises, des villes, des organisations et des centres de recherche.

Les conférenciers débattent des solutions les plus innovantes sur l’économie circulaire à même de contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable en générant de la croissance et des emplois dans différentes parties du monde.

Ont pris part à l’ouverture de ce forum des représentants d’institutions internationales, des responsables finlandais, des experts de renommée mondiale et des diplomates, dont l’ambassadeur du Maroc en Finlande, Mohamed Ariad.

 

Login Form