Dans le cadre du partenariat conclue avec l’Association des promoteurs de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables (APEEERTO/TOGO). L’AMEE organise du 9 au 13 octobre 2017 à la Green plateforme de l’AMEE à Marrakech une session de formation au profit de la délégation togolaise qui se compose de 11 membres relevant du secteur public notamment de l’enseignement technique et la formation professionnelle, du secteur privé ainsi que du secteur associatif et porte sur les thématiques suivantes :

· Efficacité énergétique dans le bâtiment et initiation à la manipulation du logiciel Binayat destiné au contrôle de la conformité des bâtiments au RTCM’ ;

·  Chauffe-eau solaires collectifs et individuels ;

·  Systèmes solaires photovoltaïques pour l’électrification solaire décentralisée

Placés Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu L’assiste, les Salons elec expo, EneR Event & Tronica Expo sont organisés par la FENELEC en collaboration avec ATELIER VITA, du 12 au 15 Octobre 2016 à la Foire Internationale de Casablanca (OFEC).

L'AMEE prend part à ce rendez-vous international incontournable qui regroupe les différents intervenants de trois secteurs-clés a savoir l’électricité, l’éclairage, l’électrotechnique l’automatisation Industrielle, l’énergies Renouvelables, l’efficacité Energétique et systèmes et applications Electronique.

Cette édition, a eu la participation de plusieurs pays d'Afrique, d’Europe et d’Asie, ainsi que d’éminents professionnels et experts reconnus venant de tous les horizons.

Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l’énergie des mines et du Développement durables en présence de son excellence M. Mouhamadou Youssifou, ambassadeur du Cameroun à Rabat, accompagnés de plusieurs personnalités notamment Monsieur Saïd Mouline, directeur général de l’AMEE et M. Azelarab EL HARTI  Président de la FENELEC ont inauguré cette édition.

Lors de son allocution,  Monsieur le Ministre,  a souligné que l’Afrique est appelée à transformer ses défis énergétiques en véritables opportunités d’investissement en s’engageant dans des partenariats win-win et en mettant au point un modèle de développement propre au continent.

Aussi il rappelé que la Stratégie nationale d’efficacité énergétique à l’horizon 2030, qui intervient dans le cadre de la vision clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI visant la transition énergétique et le renforcement des énergies renouvelables, ambitionne d’atteindre 52% d’énergies renouvelables.

cette stratégie fait l’objet d’un contrat programme entre l’Etat et l’Agence Marocaine de l’Efficacité Energétique (AMEE) qui comprend plusieurs mesures programmées lors de la première phase (2017-2021) touchant les secteurs les plus consommateurs de l’énergie, notamment le transport, l’industrie, les bâtiments, l’agriculture et l’électrification publique, ainsi que plusieurs mesures horizontales.

Dans le cadre de son programme de formation 2017 destiné à ses partenaires et en déclinaison de la convention de partenariat avec la CMR, l’AMEE organise, du 26 au 28 septembre 2017, un atelier de formation sur la Réglementation Thermique de Construction au Maroc (RTCM).

Cet atelier porte sur :

$1-    Les méthodes et techniques de conception d’un bâtiment, conformément aux exigences de la réglementation, en matière de performance thermique,

$1-     Le diagnostic et le contrôle de la performance thermique du bâtiment, à travers le logiciel Binayate, développé par l’Agence avec ses deux approches, performancielle et prescriptive. 

C'est dans la célèbre Columbia University à New-York que la vision et l'état d'avancement de la transition énergétique du Royaume du Maroc a été présentée par le Directeur Général de l'AMEE et responsable du pôle Partenariat public-privé du comité de la cop22. 
 
Lors de la  " low emission solutions conference" , la vision royale pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique ont montré qu'un pays du Sud a su non seulement valoriser ses ressources énergétiques propres mais aussi attirer les investisseurs privés et les financements verts tout en développant un tissu industriel et en assurant un développement local. Le Royaume a été cité comme exemple pour les pays du Sud désirant atteindre les objectifs de l'accord de Paris en terme d'atténuation (énergies renouvelables et efficacité énergétique). La conférence a aussi mis en avant les différentes politiques locales pour atteindre 100% d'énergie renouvelable

Le Maroc a organisé, mardi en marge des travaux de la 72è Assemblée générale de l’ONU à New York, une rencontre sur la coopération Sud-Sud face aux changements climatiques, avec pour objectif de renforcer davantage cette coopération conformément aux engagements pris lors de la COP22 de Marrakech.

Lors de cette session, le Directeur Général de l'AMEE, Saïd Mouline, a rappelé  que cette coopération se faisait  dans le secteur de l'énergie avec plusieurs acteurs du continent. En présence de la représentante de l'Union Africaine, il a présenté les activités de la green plateform de l'AMEE à Marrakech et des cycles de formation dans le domaine de l'efficacité énergétique qui y sont enseignés. Pour rappel, cette plateforme a le label "centre de catégorie 1 de l'UNESCO pour l'Afrique ".

Organisée conjointement avec l'Agence des Nations unies pour la Coopération Sud-Sud et en coopération avec la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques ( CCNUCC) , cette rencontre a été marquée par la participation d’une pléiade d’intervenants publics, non-étatiques et du secteur privé, ainsi que des représentants de pays du sud et d’organisations internationales et régionales.

Interview de Monsieur Saïd Mouline, Directeur Général de l’AMEE, sur Medi1 TV

 

https://www.youtube.com/watch?v=ohMt5QeAhRY

Pour visionner le film du programme Jiha Tinou: Les villes du Maroc engagées pour le climat, veuillez consulter le lien ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=xdqNEQORM4Y

film jiha tinou

 

A l’occasion de Eïd El Adha, L'AMEE vous souhaite Eid Moubarak Saïd 

M. MOULINE : LES PAYS DU SUD REGORGENT DE COMPÉTENCES DANS LE DOMAINE DU CLIMAT ET COMPTENT DANS SES RANGS DES LEADERS INCONTESTÉS DONT LE MAROC EN FAIT PARTIE.

 

Lors de l’atelier de renforcement de la coopération sud-sud pour l’Action Climat et le Développement Durable, M. Saïd Mouline, directeur général de l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Énergétique (AMEE), nous a livré sa perception sur l’intérêt de cet atelier riche en retours d’expériences en matière de gouvernance, de financement et d’implémentation de projets durables.

 

Selon M. Mouline, l’objectif d’une telle rencontre est d’encourager la coopération sud-sud dans le domaine du climat, montrer au monde entier qu’effectivement les pays du sud regorgent de compétences et d’expériences concluantes dans ce domaine et comptent dans ses rangs des leaders reconnus dont le Maroc en fait partie. Il a précisé également qu’à l’heure actuelle, les pays du sud connaissent très bien la réalité du terrain et maitrisent parfaitement leurs besoins. Désormais, les efforts doivent être consacrés au partage de ce savoir-faire au travers d’un cadre harmonieux et pragmatique qui doit matérialiser cette coopération. Pour le Responsable du pôle partenariat public-privé au COPIL COP22, cette coopération ne remet pas en question la coopération Nord-Nord ni celle du Nord-Sud et en même temps elle ne se positionne pas en tant que coordination concurrente, mais plutôt complémentaire. Il a rappelé que dans un contexte mondiale mouvant, la coopération Sud-Sud peut compter sur le partenaire chinois qui a cumulé une expérience exceptionnelle et qui offre un appui financier fort pour les projets durables.

http://www.levert.ma/video-mouline-les-pays-du-sud-regorgent-de-competences-et-dexperiences-dans-le-domaine-du-climat/

interview S M

 

Page 1 sur 37

Login Form