Le secteur agricole représente une part non négligeable de la consommation énergétique nationale, concentrée principalement au niveau des équipements d’irrigation, des tracteurs et moteurs, des séchoirs et des bâtiments d’élevage (blocs de traite dans l’élevage bovin, climatisation et chauffage dans l’aviculture, matériels d’alimentation). S’ajoutent les consommations indirectes d’énergie, résultant de l’utilisation d’intrants (engrais, aliments du bétail) et l’incidence énergétique des investissements en bâtiments et matériels. Outre son impact sur la qualité environnementale du territoire rural, la consommation énergétique a des répercussions importantes sur la compétitivité économique du secteur agricole marocain, en grevant fortement les charges d’exploitation des producteurs agricoles.

Dans le but d’accompagner le secteur agricole dans la réduction de sa facture énergétique et de son empreinte carbone, l’Aderee intervient au niveau des deux leviers permettant de maitriser la consommation énergétique : développer les énergies de substitution, à travers un programme dédié à la promotion du pompage solaire, et réduire la consommation d’énergie, à travers un programme d’optimisation de la performance énergétique des exploitations agricoles, lancé en partenariat avec le Crédit Agricole du Maroc.

Agri

News

Login Form